Coup de cœur, coup de coke // Jean-Claude Legros

Destivelle, les Drus et trafic de drogue

Cette petite nouvelle savamment ciselée par Jean-Claude Legros raconte trois histoires bizarrement liées. Tandis que Catherine Destivelle lutte en solitaire dans la face ouest des Drus, Jean-Claude et son guide bataillent, non loin, dans le pilier Bonatti. Et pendant ce temps-là, il y a Luc qui squatte chez Jean-Claude, en Belgique, en tentant d’écouler son stock de cocaïne…

Un roman ? Non Madame, un récit !

A lire cette introduction digne d’un thriller à l’américaine, on pourrait croire à un roman. Mais non, il s’agit bien d’un récit. Tout est vrai ! La préface signée Catherine Destivelle et les rapports de police en témoignent : Jean-Claude Legros était bien au pilier Bonatti au mois de juin 1991 pendant que les flics l’épiaient, persuadés qu’il était de mèche avec le trafic de coke qui se tramait chez lui.

En plus du côté parfaitement ubuesque de l’histoire, le lecteur appréciera de se retrouver en pleine face ouest des Drus aux côtés de la grande Catherine parachevant son solo historique après onze jours de lutte dans la paroi. Le décalage entre l’angoisse du grimpeur harassé et l’enquête policière est si saisissant qu’on en reprendrait bien une tranche.

Coup de cœur, coup de coke, ça se dévore aux éditions JME dans la fameuse collection des petits livres  jaunes (« Nouvelles d’en Haut ») où l’on retrouve également les causes alpines merveilleusement désespérées de Sainte Rita ainsi que l’indispensable Dico impertinent de la montagne.

Coup de coeur, coup de coke // Jean-Jacques Legros

Chullanka, vos sports grandeur nature

Pas de Commentaire

Pas de commentaire.

Flux RSS pour les commentaires de cet article.

Laisser un commentaire